nl fr en

Deux premières parisiennes de Guy Cassiers cet automne !

Guy Cassiers met en scène Les Démons à la Comédie-Française. La première mondiale: le 22 septembre 2021 à Paris.  Suivi par la première parisienne d’Antigone à Molenbeek + Tirésias à la MC93, le 5 novembre 2021. Ce spectacle a été créé lors des Nuits de Fourvière, en juin 2021 et sera à l’affiche à Paris dans le cadre du Festival d'Automne et effectuera ensuite une grande tournée à travers la France.

Les Démons

Guy Cassiers et la troupe de la Comédie-Française
du 22 septembre au 16 janvier 2022, Salle Richelieu, Paris

La France a toujours joué un rôle particulier dans l’évolution du travail de Guy Cassiers. Bon nombre de ses spectacles ont non seulement été présentés dans des festivals prestigieux, comme le festival d’Avignon et le Festival d’Automne, à Paris, mais ils les ont aussi souvent coproduits, voire cocréés. En 2017, Guy Cassiers a reçu l’insigne d’Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

À présent, un autre grand honneur lui échoit : la Comédie-Française a invité Guy Cassiers à venir diriger les comédiens de la troupe du « Français ». Actuellement, il répète avec eux, à Paris, une adaptation d’Erwin Mortier du roman Les Démons (1872, initialement traduit en français sous le titre Les Possédés) de l’écrivain russe, Fiodor Dostoïevski.

Avec cet ouvrage, Dostoïevski a écrit le premier roman traitant de « terrorisme intérieur ». L’histoire raconte l’avènement et le déclin d’un petit groupe clandestin de jeunes nihilistes qui aspirent à un démantèlement absolu de l’ordre établi, y compris avec violence et actes de terreur si besoin. Leur colère et leur ressentiment les enferment dans une position radicale envers la génération précédente de socialistes de salons libéraux qui passent le plus clair de leur temps à discuter d’athéisme, d’art et d’avenir de l’humanité. Dostoïevski met à nu avec acuité les mécanismes de pouvoir internes du groupe : de la manipulation à la duperie, l’intimidation et le meurtre collectif. Les Démons sont un spectacle sur la manière dont une société menace de s’anéantir de l’intérieur. Les parallèles avec notre époque sont évidents.

Pour porter à la scène et mettre en image cette implosion sociétale et morale, Guy Cassiers fait une fois de plus appel aux possibilités qu’offrent la technologie visuelle et le jeu entre la caméra et l’image projetée.

 

Antigone à Molenbeek & Tirésias

Guy Cassiers
du 5 au 14 novembre à la MC93, Bobigny

Dans ce diptyque composé de deux monologues, le metteur en scène Guy Cassiers raconte successivement l’histoire d’Antigone, la jeune femme qui s’oppose à l’autorité et celle de Tirésias, le devin aveugle qui traverse l’existence tour à tour en tant qu’homme qu’en tant que femme.
Antigone à Molenbeek (un texte de Stefan Hertmans) est interprété par Ghita Serraj et Tirésias (un texte de Kae Tempest) est interprété par Valérie Dréville. 

La version recréée en français d’Antigone à Molenbeek & Tirésias, dont la première a eu lieu à Lyon, sera à l’affiche à Paris à partir du 5 novembre dans le cadre du Festival d'Automne et effectuera ensuite une grande tournée à travers la France.