Ruud Gielens & Bart Van Nuffelen

Ruud Gielens & Bart Van Nuffelen

BART VAN NUFFELEN

Bart Van Nuffelen (°1973) est écrivain et l’un des directeurs artistiques de MartHa!tentatief, une petite compagnie de théâtre, urbaine et flexible, versée dans les récits véridiques de « vraies gens » et de la manière dont ils et elles se rapportent à la réalité environnante de la ville qui leur paraît souvent incompréhensible. Ces récits germent après une période de recherche intense pour laquelle MartHa!tentatief coopère invariablement avec un réseau vital et diversifié d’organisations urbaines et de partenaires universitaires. Mais plus que tout, la compagnie s’aventure dans la ville et s’y abandonne, en quête des individus derrière les tendances, de la réalité derrière les considérations, des grandes histoires des petites gens.

C’est avec Revue van het Ontembare Leven [Revue de la vie indomptable], une série de spectacles sur la vie dans la ville que Bart Van Nuffelen a donné en 2010 une orientation à cette perspective urbaine. Six mois durant, il a vécu sur une place publique aux côtés de sans-abri avec lesquel·les il a créé le spectacle De Vernissage [Le vernissage]. La production Polen op Zondag [Des Polonais le dimanche] s’inspire d’entretiens avec des travailleurs immigrés dans un parc. 13 ½ était un adieu à 13 concitoyens décédés dans un immense hall de gare.

Avec son complice (et cofondateur de MartHa!tentatief) Johan Petit, Van Nuffelen a créé et présenté la conférence théâtrale De Ontembare Stad [La ville indomptable] devant près de 4 000 fonctionnaires de la ville d’Anvers et pour la production 175 +, ils ont rassemblé, avec le soutien d’un réseau de partenaires urbains, des citoyens de toutes les nationalités présentes dans la ville sur la scène du Bourla, ce qui a constitué l’émouvant et inoubliable apogée d’une première série de spectacles sur la ville.

Pour le spectacle jeune public Dounia B, Bart Van Nuffelen, avec à ses côtés une fois de plus de multiples partenaires, écoles et spécialistes, est à nouveau parti en quête, cette fois d’« enfants vivant entre différentes langues ». Ensemble, ils ont formé une équipe diversifiée et urbaine de gens qui n’avaient jamais travaillé dans le domaine du théâtre auparavant et ont créé un magnifique spectacle jeune public, primé en Belgique et à l’étranger. MartHa!tentatief est consciente que de nos jours, des histoires véridiques ne peuvent plus être écrites et montées par un·e seul·e artiste ; c’est la ville elle-même qui raconte.

En 2020, à la suite d’un braquage de banque hautement médiatisé commis dans le quartier juif d’Anvers, Bart Van Nuffelen s’est attelé avec Lucas Derycke à retracer l’histoire et la quintessence de ce quartier et du quartier diamantaire à proximité. Ce travail a abouti à la fin de l’année 2022 à la série de podcasts en huit épisodes De Kunst van het verdwijnen [L’Art de la disparition], une coproduction de MartHa!tentatief et VRT MAX. Depuis son lancement, plus de deux millions d’épisodes du podcast ont été écoutés, la série a remporté le prix du « meilleur scénario » au festival de podcasts du quotidien De Standaard, et Bart Van Nuffelen & Lucas Derycke ont reçu le titre de « maîtres conteurs 2022 », un prix qui récompense le meilleur journalisme narratif aux Pays-Bas et en Flandre.

À partir de 2023, Bart Van Nuffelen et MartHa!tentatief scruteront pendant trois ans le quartier de Deurne-Noord, une zone urbaine assez brute, traversée par une morne chaussée. Le premier projet artistique à Deurne-Noord, Honderd [Cent], brosse le portrait d’une chaussée qui ne mène nulle part.

www.marthatentatief.be

RUUD GIELENS

Ruud Gielens (°1977) est metteur en scène, acteur, producteur et enseignant. Il a créé des projets urbains singuliers dans plusieurs pays européens et en Égypte.

Il est actif dans des domaines très divers des arts du spectacle vivant : ainsi, il réalise des décors et des éclairages, travaille comme producteur, met en scène et joue dans différents théâtres en Belgique et à l’étranger. Son implication sociétale l’amène à créer une grande diversité de projets et de spectacles interdisciplinaires et politiquement engagés et à se focaliser sur l’état des mutations du climat socio-politique contemporain et leur impact sur les individus, les relations et les structures de pouvoir.


Diplômé du RITCS, il a fait partie de la compagnie de théâtre Union Suspecte et en Belgique, il a mis en scène des productions de Theater Antigone, du Kaaitheater, d’ARSENAAL/LAZARUS et de Muziektheater Transparant. À la Toneelhuis, il a joué à plusieurs reprises dans des spectacles de Luk Perceval, dont L. King of Pain, Dood van een Handelsreiziger et Turista ; à la Schaubühne à Berlin, on a pu le voir jouer, entre autres, dans Woyzeck de Thomas Ostermeier ; au Deutsches Nationaltheater à Weimar, il a interprété le rôle-titre dans Richard III, mis en scène par Thomas Thieme. De 2005 à 2009, il était membre permanent du noyau artistique du KVS (Théâtre royal flamand) où il a participé et soutenu un projet urbain très différencié dans le cadre duquel il a créé plusieurs spectacles, dont la célèbre pièce Bezette stad, avec Kris Strybos (qui créera la bande sonore de Honderd).

Au cours de l’été 2011, Ruud Gielens a créé la pièce Lessons in Revolting in Egypt avec la femme de théâtre Laila Soliman. Dans les années qui ont suivi, il a beaucoup travaillé au Moyen-Orient. Il y a mis sur pied plusieurs festivals et projets : à Tunis, il a construit un musée fictif consacré à la sûreté de l’État tunisien pour le festival Dream City. Avec son organisation SHISH, il a produit et mis en scène plusieurs spectacles dans des contextes les plus variés, allant de l’Inde au Canada.

De 2013 à ce jour, il a monté plusieurs spectacles au Maxim Gorki Theater (Berlin), à la Ballhaus Naunynstraße (Berlin) et au Theater Neumarkt (Zurich). En 2019, il a créé le spectacle My Body belongs to Me pour le festival Theaterformen (Hanovre) avec un certain nombre de survivantes de MGF (mutilations génitales féminines) du Soudan et d’Érythrée. Depuis 2018, il collabore régulièrement avec la compagnie anversoise MartHa!tentatief. Il a aussi scellé une alliance avec l’association gantoise CirQ avec laquelle il partage une prédilection pour les spectacles énergiques et à l’humour absurde. En 2022, il a créé le concert théâtral BOEF ! au Théâtre DE MAAN à Malines.

Il codirige en outre le cours de mise en scène théâtrale au RITCS où il encadre les ateliers et les projets de fin d’études de jeunes metteur·ses en scène.

À partir de 2025, il assurera, avec Sarah Eisa, la direction artistique du Théâtre Arsenaal à Malines.

Productions de/avec ‘Ruud Gielens & Bart Van Nuffelen’