Thomas Verstraeten

Thomas Verstraeten

Avec Stef Aerts, Joé Agemans et Marie Vinck, Thomas Verstraeten (°1986) fait partie de la compagnie théâtrale FC Bergman, rattachée à la Toneelhuis depuis 2013. Jusqu’à présent, FC Bergman a créé huit grandes productions : Wandelen op de Champs-Elysées met een schildpad om de wereld beter te kunnen bekijken, maar het is moeilijk thee drinken op een ijsschots als iedereen dronken is [Se promener sur les Champs-Élysées avec une tortue pour mieux observer le monde, mais il est ardu de boire du thé sur un iceberg quand tout le monde est ivre] (2009), 300 el x 50 el x 30 el (2011), Terminator Trilogy (2012), Van den vos (2013), The Land of Nod [Le pays de Nod] (2015), JR (2018), The Sheep Song (2021) et Ne Mobliez Mie (2023). Tous ces spectacles ont été présentés dans des théâtres et des festivals en Belgique et à l’étranger.

En tant que groupe ou qu’artistes individuel·les, les membres du noyau dur de FC Bergman créent des productions ailleurs aussi, comme Les Pêcheurs de Perles (2017, Opera Ballet Vlaanderen) et Il Ritorno D’Ulisse in Patria (2023, Grand Théâtre de Genève). 

Depuis septembre 2022, FC Bergman fait partie de la direction artistique collective de la Toneelhuis. En septembre 2024, la compagnie crée son nouveau spectacle Werken en dagen (Les travaux et les jours), en coproduction avec les Théâtres de la Ville de Luxembourg et le Teatro Piccolo de Milan. Des coproductions à venir avec la Ruhrtriennale et l’Opera Ballet Vlaanderen sont en chantier.

Pour couronner les quinze ans de coopération intense, FC Bergman se verra décerner le Lion d’argent à la Biennale de Venise en juin 2023.

Outre la trajectoire avec FC Bergman, Thomas Verstraeten développe une pratique artistique individuelle qui se situe à la frontière entre les arts du spectacle vivant et les arts plastiques. Les projets sont de grande envergure, ancrés dans l’espace public urbain et témoignent de sa fascination pour la beauté désinvolte avec laquelle les gens façonnent (collectivement) leur vie. Dans cette pratique, Verstraeten distille des récits à partir des mouvements de la ville et de ses habitant·es, de leurs histoires et de leurs vies, autant les aspects apparents que cachés. Dans ses vidéos, ses installations et ses performances, l’ordinaire se théâtralise en extraordinaire. Dans son œuvre, Thomas Verstraeten rend à l’évidence sa visibilité et au temporaire, sa tangibilité.

Ces dernières années, Verstraeten a présenté des projets, souvent coproduits par les institutions en question, tels que

Pierre Menards paradox, Nocturama (en collaboration avec Benjamin Verdonck), The parade of men, women and those who look from a long way off like flies, The fifth season, Familiestraat, Photobooth, 7X7 (en collaboration avec Benjamin Verdonck), Zomeracademie in Balen (en collaboration avec Mark Luyten) à Extra City, Lokaal 01, CC Strombeek, Het Bos, Middelheim Museum, Toneelhuis, detheatermaker, DE SINGEL, Luzerner Theater (CH), Ghent International Festival, CAMPO, Het Team Vlaamse Bouwmeester…

En 2021, Verstraeten a créé Familiestraat en coproduction avec DE SINGEL et detheatermaker. Pour ce projet, il a construit en bois et en carton une réplique grandeur nature de sa propre rue dans un grand hall d’usine. Il y a reconstitué et joué, avec 250 habitant·es du quartier, 35 événements réels de l’étrange année 2020 (l’année du premier confinement). Avec la réalisatrice Heleen Declercq, il a transformé cette performance de six heures en une vidéo dense qui suit de près divers·es habitant·es de la rue. Cette vidéo a désormais intégré la collection de la Communauté flamande qui l’a acquise en 2023. En 2023, Thomas met en scène Die Schöpfung au Theater Basel.

Depuis 2021, la Fred & Ferry Gallery (Anvers) représente l’œuvre plastique de Thomas Verstraeten. En mai 2022, on a pu y voir sa première exposition individuelle, Look out the window, what you’re seeing is called history. En novembre 2024, il presente le nouveau Expo Seefhoek Series.

De futurs projets urbains sont en préparation avec les Wiener Festwochen (2024), Piccolo Teatro (Milan, 2025) et encore deux autres projets urbains anversois, en collaboration avec DE SINGEL et la Toneelhuis dans le cadre du projet européen UNLOCK THE CITY!

Productions de/avec ‘Thomas Verstraeten’