nl fr en
Théâtre

Ode to a Love Lost

Toneelhuis, Benjamin Abel Meirhaeghe

Voir les photos
Ode to a Love Lost se déroule dans le profond cratère d’un cœur. Baignant dans l’incandescence d’un amour intense.

Le point de départ de ce spectacle repose sur une histoire d’amour personnelle de Meirhaeghe. En 2018, il a créé The Ballet avec son amour et muse de l’époque. Cette
relation mythologisée continue à subjuguer Meirhaeghe, à l’instar des liaisons amoureuses de Diaghilev et Nijinski, de Wilde et Bosie, de Warhol et Basquiat et de toutes les autres relations passionnelles dans lesquelles l’art et la vie s’imbriquent.

Sur scène, Meirhaeghe en personne engage un dialogue artistique intime avec les performeur·ses Jelle Haen et Désirée Cerocién. Il est accompagné en direct au piano soul et blues par l’auteur -compositeur - interprète berlinois Finn Ronsdorf.

Ode to a Love Lost est un hymne au déclin et à la perte, mais également un chant d’espoir. Il
y a de la musique dans la ruine et de l’avenir dans la mélancolie.

Avec un amour perdu pour moteur, un profond cratère pour paysage et une relation ambivalente avec la norme, Meirhaeghe se déplace littéralement vers la délivrance.

Benjamin Abel Meirhaeghe a fait fureur en tant que metteur en scène et contre-ténor de ses
projets musicaux opératiques (A Revue, Madrigals). Son œuvre défie le répertoire classique : les danseurs chantent et les chanteurs dansent. Meirhaeghe sollicite un accès insolent aux grandes émotions tandis qu’il offre du plaisir aux semi-experts et aspire ce faisant à une différente sorte de virtuosité. Ceci est sa première création en tant qu’artiste associé à la Toneelhuis.

Fire of Love
Toneelhuis @ De Cinema
dimanche 22 janvier 2023, 20h30

Benjamin Abel Meirhaeghe conseille Fire of Love de Sara Dosa, une exploration romantique
et tragique à travers de spectaculaires images (d’archives) de paysages volcaniques à 
couper le souffle. Après la projection du film, il engage la conversation avec Kristof van
Baarle, le dramaturge d’Ode to a Love Lost.

Dans Ode to a Love Lost, nous partons en quête de l’énergie de l’afterglow comme l’appelle la chercheuse Louise van den Eede. L’incandescence après la catastrophe. Le rougeoiement subsistant du big bang. Le silence juste après la brisure du cœur. Dans la scénographie, cela se traduit par un gigantesque gong à vent de huit mille tubes en acier au-dessus d’un tapis qui couvre toute la scène. Dans cette image convergent l’ancien et le nouveau. J’aime comparer mes processus de création à une centrifugeuse : j’y jette le passé, le présent et le futur et il en sort un spectacle.

Crédits

mise en scène

  • Benjamin Abel Meirhaeghe

de et avec

  • Désirée Cerocién
  • Finn Ronsdorf
  • Jelle Haen
  • Benjamin Abel Meirhaeghe

scénographie, lumière

  • Bart van Merode
  • Zaza Dupont

conception costumes

  • Oumar Dicko

recherches

  • Louise van den Eede

dramaturgie

  • Kristof Van Baarle

coaching chorégraphie

  • Hanako Hayakawa

vocale coaching

  • Wouter Deltour

coaching corporel

  • Sten Dielen

vidéo

  • Charles Dhondt

conception de tapis

  • Victor Verhelst

stage

  • Felix Deckers
  • Malique Fye
  • Maria Zandvliet

diffusion

  • ART HAPPENS

production

  • Toneelhuis

avec le soutien de

  • de Tax Shelter van de Belgische federale overheid
  • Casa Kafka Pictures Tax Shelter

Toutes les dates

  1. dimanche 29 janvier 2023 — 15h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  2. vendredi 3 février 2023 — 20h00 — CC De Factorij, Zaventem
  3. lundi 6 février 2023 — 20h00 — ITA/Rabozaal, Amsterdam
  4. mardi 7 février 2023 — 20h00 — ITA/Rabozaal, Amsterdam
  5. mercredi 15 février 2023 — 20h00 — Theater Rotterdam, Rotterdam
  6. jeudi 23 février 2023 — 20h00 — De Grote Post, Oostende
  7. mercredi 8 mars 2023 — 20h15 — HNT/Koninklijke Schouwburg, Den Haag
  1. jeudi 19 janvier 2023 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  2. vendredi 20 janvier 2023 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  3. samedi 21 janvier 2023 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  4. mercredi 25 janvier 2023 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  5. jeudi 26 janvier 2023 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  6. vendredi 27 janvier 2023 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  7. samedi 28 janvier 2023 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen

Actualités sur ‘Ode to a Love Lost’

Benjamin Abel Meirhaeghe démolit les barrières entre les genres et les publics Article — 24 juin 2022

Benjamin Abel Meirhaeghe démolit les barrières entre les genres et les publics

S’il est un artiste qui incarne l’ambition de la Toneelhuis pour les années à venir, c’est bien Benjamin Abel Meirhaeghe (°1995). Jeter des ponts, relier, créer des liens entre tradition et innovation, disciplines et genres, publics et artistes… Le jeune metteur en scène, chanteur et performeur, en a fait sa pratique artistique. Cela donne lieu à des spectacles aussi profondément sensibles qu’étourdissants. 

 

Réactions (0)

Faites-nous part de vos réactions!

La Toneelhuis est heureuse d’offrir un forum aux spectateurs pour y partager leurs opinions, mais nous ne sommes pas responsables du contenu de ces messages. Nous nous réservons le droit de ne pas publier des réactions dont l’usage de la langue nous paraît inapproprié.

Votre adresse e-mail ne sera pas visible ni rendu public.

Des productions également intéressantes